PV AG 2003 PDF Imprimer Envoyer

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
24 MARS 2003
SALON DU LIVRE DE PARIS

 


Membres présents : 18
Membres représentés : 45
Total : 63
Excusé : Bertrand Picard (FNAC), vice-président.

Rappel des statuts sur les membres pouvant voter lors de l’AG.
Appel à candidature pour l’élection du Conseil d’Administration
Acceptation de l’ordre du jour de l’AG.

 

RAPPORT MORAL ET D’ORIENTATIONS

Le Président Eric Hardin rappelle que l’assemblée se tient tous les deux ans. Il indique que le choix de tenir cette assemblée au Salon du Livre a été fait pour permettre aux libraires de province d’y participer.
Selon la décision des participants de l’AG, les votes se feront à mains levées.
Le Président lit et commente le texte du rapport moral remis à chaque présent (cf. document joint).

Résultats du vote sur le rapport moral et d’orientations :
Objection : 0
Abstention : 0
Approbation : à l’unanimité

 

RAPPORT FINANCIER
La trésorière, Catherine Martin, indique que depuis 3 ans notre association est assimilée à une société commerciale par les services fiscaux du 6e arrondissement, les adhérents étant des commerçants et entreprises. Nous avons ainsi à déclarer et  à payer mensuellement la TVA, et chaque année l’impôt sur les sociétés.
Elle donne lecture des comptes, qui ont été distribués à tous les participants, précisant qu’ils ont été établis par l’expert-comptable dont a dû se doter l’association, en raison des mêmes impératifs fiscaux.
Eric Hardin précise que le trésorier du nouveau Bureau devra tenter d’obtenir de l’administration fiscale un statut moins contraignant, justifié par l’activité financière peu importante de
l’association.

Résultats du vote sur le rapport financier :
Objection : 0
Abstention : 0
Approbation : à l’unanimité

 

ELECTIONS DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
2 membres sont démissionnaires : Eric Labruyère (La Procure), Philippe Rodriguez (Lie du Savoir).
1 membre ne se représente pas : Catherine Martin (La Procure)
3 membres sont en cours de mandat (depuis l’élection de 2001) : Pierre Decitre (Librairie Decitre), Patrice Moysan (Sadel), Raphaël Bonaert (Librairie du Midi).
6 libraires se présentent au conseil d’administration pour réélection : Eric Hardin, Bertrand Picard, François Milliet, Pierre Montacié, Pierre Dugontier, Pierre Bady (en remplacement de Malika Tarrasse).
1 nouvelle candidature : Thierry Lecompte, Librairie l’Appel du Livre à Paris.

Résultats du vote des élections des membres du Conseil d’Administration :
Les 7 candidats sont élus.
Le conseil d’administration se composera donc pour les 3 années à venir de 7 nouveaux candidats et de 3 membres en cours de mandat = 10 membres au total sur 12 postes selon les statuts.

 

COTISATIONS
Il est voté la décision de porter la cotisation de 59,80 euros TTC à 60 euros TTC.

 

FONDS DE RESERVE
Le Président indique que ce fonds prévu par nos statuts, afin de faire face à nos obligations patronales, n’a toujours pas été constitué, et qu’il faudra le mettre en place rapidement.

 

DISCUSSIONS
La CLIL et le FEL
L’Appel du Livre demande des précisions sur la CLIL.
Pierre Montacié répond que l’ALIRE souhaitait être présent aux débats de la Commission de Liaison Interprofessionnelle du Livre (CLIL), spécialement en ce qui concerne le FEL.  L’ALIRE a donc été admise par la CLIL en tant que membre associé et sera, à ce titre, invitée à toutes les réunions de cette instance où la question du FEL sera débattue.

Eric Hardin rappelle l’implication de l’ALIRE dans le Plan Qualité du Fichier Dilicom, souhaitant le renforcement de ce rôle de régulateur et « gendarme » des contenus (rapidité et qualité). La qualité des champs du fichier FEL s’est nettement améliorée et l’ALIRE demande à ce que cette amélioration se poursuive et s’applique notamment sur les zones titres et auteurs. De plus l’ALIRE est soucieuse du développement du FEL et de sa promotion.
François Milliet reconnaît que seule son utilisation à grande échelle sera une garantie de qualité, et il regrette vivement l’attitude de Livres Hebdo constatant son volontaire déficit d’information sur le sujet. Il en donne pour preuve l’interview récente de la Présidente de la CLIL, Madame Hélène de Laportalière. Bien qu’elle ait largement parlé du FEL au journaliste, l’article ne le mentionne qu’à sa fin et une fois seulement. De même la parution de la publicité de Dilicom sur le FEL est toujours attendue. Ce silence, malgré les 50 millions de lignes de commandes par an transitant par Dilicom, explique sans doute en partie le manque de participation à l’AG. Pourtant les efforts de communication de l’ALIRE n’ont pas manqué, ce qui pose cruellement la question du contact avec les libraires et de leur implication dans ce domaine.

Pour répondre à une question de la librairie Erasmus sur les raisons de l’attitude de Livres Hebdo, il est rappelé qu’Electre n’a pas été retenu par la CLIL lors de l’appel d’offre pour le FEL, et que Livres Hebdo, organe du Cercle de la Librairie, considère, à tort, le FEL comme un concurrent du fichier Electre. Encore une fois, il est rappelé que le fichier FEL est un fichier commercial, alors que le fichier Electre a une vocation bibliographique.
Les évolutions du FEL
Beaucoup de travaux ont été faits sur la fiabilité du champ prix et la qualité des contrôles concernant la notion de disponibilité. Ceci notamment grâce à l’utilisation des Avis d’Expédition.  
Reste actuellement la question de la fiabilité des titres.
La collaboration commencée avec la BNF et un travail pédagogique avec les éditeurs en amont du fichier doivent permettre des améliorations. 
Les collections sérielles vont être prochainement normalisées, dans le cadre des travaux du Comité EDI Dilicom/ALIRE.
L’extension du 3e flux se poursuit de façon intensive, notamment par des contacts avec les DRAC en régions, qui vont inciter les petits éditeurs à intégrer leurs livres dans le FEL.
Envisagé dans l’appel d’offre de création du FEL, l’ajout des pages de couverture et de 4e est en cours de réflexion principalement des points de vue juridique et technique. C’est ce qu’on appelle communément le projet « FEL 2 ».

 

ISBN
L’ISBN, selon nos informations tout à fait récentes, va être modifié au 1er janvier 2007. Ceci au niveau international.
Pierre Montacié développe les caractéristiques de l’ISBN et de l’EAN 13 ainsi que leur particularisme. Du fait de la situation rencontrée, par les éditeurs, dû au manque de numéros ISBN libres, il est envisagé de créer un ISBN de 13 chiffres en le préfaçant comme l’EAN du numéro 978, et de créer une deuxième série préfacée par le numéro 979, disponible actuellement.
Une question reste posée à ce jour : gardera-t-on un ISBN à 13 caractères avec ses propres règles de contrôle ou l’ISBN actuel disparaîtra-t-il tout simplement au profit de l’EAN 13 ?
Cette modification engendra des changements dans les progiciels des librairies, et les SSII en ont été informées en février dernier lors de la réunion organisée par l’ALIRE.

 

Clubs d’utilisateurs
Eric Hardin développe l’information sur la création des « clubs d’utilisateurs » et demande aux participants leur intérêt à la création de clubs d’utilisateurs de progiciels de gestion en librairie. Ceci permettrait de mieux organiser le travail avec les SSII, dont sont dépendants les libraires dans l’utilisation de l’EDI.  Il rappelle les grandes lignes de ce projet de création, avec la nécessité de trouver des libraires animateurs et médiateurs par progiciel.
La Procure (Poitiers), qui utilise Librisoft, répond être chaque semaine en contact avec sa SSII à qui il indique ses idées et informations. Etant constitués de plusieurs sites, ils forment déjà un embryon de club utilisateur.

Rapprochement d’Hachette vers Dilicom
Hachette a rejoint Dilicom début 2003, a repris les parts d’Hatier dans le capital de Dilicom et participe au Comité EDI. Ce rapprochement est jugé utile et prometteur pour l’accélération de l’utilisation de l’EDI dans notre profession.

 

Banque du Livre en Belgique
Raphaël Bonaert présente Isabelle Bravo qui est chargée de mettre en place la Banque du Livre. Cette structure doit être opérationnelle en septembre 2003 et elle sera accessible aux libraires français via le FEL.

 

L’ordre du jour étant terminé, le Président lève la séance à 11 heures.

 

 

 

S'abonner à notre Flux RSSNous suivre sur Facebook


Contacter l'ALIRE

ALIRE
Association des librairies informatisées
& utilisatrices de réseaux électroniques
Tél/fax : 01 58 46 27 98
port : 06 58 68 34 61
alire@alire.asso.fr

Président :
Bertrand Picard (librairie Gibert Jeune)

Déléguée Générale : Sophie Saint-Marc


Adhérer

Adhésion

Echanger

Liste de discussion réservée aux libraires TMIC

>>inscription auprès de l'ALIRE<<


Liste de discussion réservée aux libraires Librisoft

>>inscription auprès de l'ALIRE<<